Or

Or

L’or. Un mot qui suscite depuis la nuit des temps une profonde fascination chez l’homme. Pour son aspect précieux, pour sa rareté et pour les mystères qui l’entourent.

Largement demandé en bijouterie et en joaillerie, il reste le grand favori du public. Il faut cependant savoir que l’or fin ou pur n’est quasiment jamais utilisé dans ces domaines, car il est trop mou pour cela. Il doit donc être associé à d’autres métaux afin de le rendre plus dur, plus solide.

Du jaune au blanc, en passant par le rose et d’autres teintes moins courantes, ses multiples couleurs lui permettent de trouver sa place sur différents types de peaux, de s’associer à toutes les pierres et de répondre aux envies de chacun(e).

Plongez dans l’univers magique et captivant de ce roi des métaux précieux !

Les avantages de l’or

Concernant les bijoux, il a l’avantage d’être inoxydable, inaltérable et résistant. Il conservera donc sa brillance et sa couleur, contrairement à d’autres métaux avec lesquels ces éléments pourront être altérés par divers changements ou produits. On peut même dire que sa beauté s’améliore avec le passage des années. L'or est particulièrement prisé pour la fabrication des bagues de fiançailles et alliances de mariage.

Il présente aussi l’avantage d’être très malléable, offrant ainsi à l’artisan qui le manie un travail plus complexe avec une belle marge de manoeuvre au niveau du design.

Enfin, l’or est un véritable investissement, quelle que soit sa forme. Son prix reste plus stable que celui d’autres métaux durant les périodes de dépression économique.

L’entretien des bijoux en or

Bien qu’il ne nécessite quasiment pas d’entretien, l’or peut parfois légèrement ternir s’il est porté quotidiennement. Dans ce cas, il suffit simplement de nettoyer délicatement le bijou en le plongeant dans de l’eau savonneuse avec une brosse souple, de bien rincer, puis de sécher ensuite avec un chiffon doux.

Concernant l’or blanc, l’entretien est un peu plus complexe puisque celui-ci peut nécessiter un rhodiage s’il tend à devenir gris, c’est à dire une nouvelle application de rhodium pour conserver le blanc éclatant. Cette opération s’effectue chez un bijoutier.

Les différents types d’or

La couleur de l’or peut varier selon le type d’alliage. Les teintes les plus courantes sont :

Or jaune

L’or jaune affiche la couleur de base de ce métal. Il est constitué d’or pur (75%), d’argent (12,5%) et de cuivre (12,5%).

Grand classique de la bijouterie, il est apprécié pour sa teinte chaude et riche. C’est un métal qui ne demande pas trop d’entretien et qui s’avère relativement facile à travailler en cas de réparation du bijou.

Or blanc

L’or blanc est constitué d’or pur (75%) et généralement de palladium ou d’argent (25%).

Il représente une alternative moins coûteuse que le platine et offre un aspect similaire. Sa couleur relativement neutre s’accorde avec un large choix de pierres précieuses et fines différentes. L’or blanc a aussi l’avantage de bien résister à l’usure grâce à son revêtement dur en rhodium.

Or rose

L’or rose est constitué d’or pur (75%), d’argent et de cuivre. C’est d’ailleurs la présence de ce dernier qui lui donne cette couleur si particulière.

Plus abordable que l’or jaune ou l’or blanc, l’or rose offre aussi une apparence plus singulière et une connotation romantique, d’où sa popularité dans le domaine des alliances et des bagues de fiançailles. C’est un métal particulièrement durable qui résiste très bien aux effets du temps.

Les autres couleurs d’or

Ce métal noble peut aussi, selon l’alliage, prendre une couleur verte, bleue, violette ou rouge.

La mesure

Le carat (ou le millième) est une ancienne unité de mesure désignant la proportion d’or pur contenue dans un alliage. Plus la quantité d’or pur est importante dans un bijou, plus le carat est élevé.

  • Or fin, pur : 24 carats ou 1000 millièmes
  • Or 18 carats : 75% d’or, soit 750 millièmes d’or fin et 250 millièmes d’un ou plusieurs autres métaux
  • Or 14 carats : 58,5% d’or, soit 585 millièmes
  • Or 9 carats : 37,5% d’or, soit 375 millièmes.

En France, concernant le domaine de la bijouterie et de la joaillerie, l’or 18 carats est le plus couramment utilisé.

Attention à ne pas confondre la mesure de la pureté de l’or, soit le carat, avec la mesure du poids de l’or qui est évaluée en onces (1 once = 31.104 grammes).

Plaqué or et bijoux dorés à l’or fin

Un bijou dit « plaqué or » comprend une épaisseur d’au moins 3 microns d’or appliquée sur un autre métal (le laiton ou l’argent sont les plus couramment utilisés dans ce cas).

Un bijou dit « doré à l’or fin » comprend une épaisseur d’or inférieure à 3 microns d’or, appliquée sur un autre métal.

Ces bijoux seront donc moins chers à la vente, mais auront également une valeur et une durée de vie beaucoup moins longues que les créations en or véritable.

Les poinçons de l'or

Il s’agit de petites gravures figurant sur les bijoux, permettant d’indiquer leur teneur en or.

Hippocampe : or 24 carats

Tête d’aigle : or de 22 à 18 carats

Coquille Saint Jacques : or 14 carats

Trèfle : or 9 carats

Les caractéristiques de l’or

L’or est un métal précieux extrêmement rare dont la couleur naturelle est le jaune. Il présente une structure cristalline de type cubique à faces centrées.

Sa dureté est de 2,5 et sa densité de 19,5, ce qui en fait l’un des métaux les plus lourds. Son point de fusion est de 1 064° et son point d’ébullition de 2 960°. Il constitue un excellent conducteur thermique et électrique.

Pur, il est inaltérable, mais également mou et malléable donc facile à travailler, à fondre et à frapper.

Histoire et symbolique

Le mot « or » provient du latin « aurum ».

L’or est le métal précieux par excellence. Sa symbolique peut varier selon les cultures mais il représente généralement l’incarnation du divin dans une matière. Il est associé à la pureté, à la royauté, à la richesse, au sacré et à la lumière.

C’est d’ailleurs cette symbolique sacrée qui explique qu’il soit également associé aux dieux du soleil comme Ra chez les Egyptiens, qui furent les premiers hommes à exploiter les gisements en créant notamment des mines pour extraire le précieux métal.

La découverte d’or date de la fin de la Préhistoire. Très tôt convoité par les hommes, il fut d’abord utilisé dans l’Antiquité pour fabriquer des bijoux et des objets de culte (amulettes, sceptres, parures, etc.) ou pour revêtir des objets de plus grande taille comme d’immenses statues par exemple. Plus tard, il fut également utilisé pour différentes œuvres religieuses ou non (tableaux, icônes, statut de Bouddha d’or en Thaïlande, etc.).

L’or pris ensuite une fonction monétaire quand les premières pièces furent frappées en Lydie (pays d’Asie Mineure). Son utilisation en tant que monnaie se répandit et il fut utilisé en Occident jusqu’en 1973 pour devenir par la suite une monnaie de réserve nationale (valeur personnelle ou privée).

Aujourd’hui, l’or est destiné à plusieurs types d’utilisations : en joaillerie et en orfèvrerie d’une part, et dans les institutions financières d’autre part. Il est aussi utilisé pour attribuer les plus hautes récompenses dans différents domaines.

L’or dans le monde

La production d’or provient majoritairement de l’exploitation minière.

Les principaux pays producteurs sont la Chine qui arrive en tête, suivie de l’Australie, des États-Unis (Nevada et Montana), de la Russie, de l’Afrique du Sud, du Pérou, du Canada, du Ghana, de l’Indonésie et de l’Ouzbékistan.

Les deux plus grands groupes aurifères au monde sont Barrick Gold et Goldcorp.


Livraison offerte Livraison offerte
en France et Belgique*
Satisfait ou remboursé Satisfait ou remboursé
pendant 30 jours
Prix bas 100% garantis Prix bas 100% garantis
différence remboursée
Facilités de paiement Facilités de paiement
en plusieurs fois sans frais

Pour vous offrir le meilleur service, Ocarat utilise des cookies. En continuant votre navigation sur le site, vous acceptez leur utilisation.

J'accepte