Petit lexique de l’horlogerie : les essentiels 

lexique horloger a la une

Vous aimez l’univers des montres ? Vous souhaitez comprendre des termes croisés dans un livre, chez un bijoutier, sur un blog ou sur une boutique en ligne ? Voici un petit lexique des principaux mots à connaître afin de peaufiner votre vocabulaire horloger.

La structure globale de la montre

ATM

Ce terme désigne ce que l’on nomme « atmosphère normale », à savoir une unité de pression utilisée dans le domaine de l’horlogerie. Il sert à indiquer le degré d’étanchéité de la montre.

Par exemple, si votre garde-temps affiche 10 ATM, cela signifie qu’il est capable de résister à une pression de 10 bars, soit 100 m. Méfiance cependant, cela ne veut pas dire que vous pouvez plonger avec votre tocante jusqu’à cette profondeur. D’où l’intérêt de bien comprendre l’étanchéité des montres.

Boîtier

Aussi appelé « boîte », cet élément central permet de protéger le cadran ainsi que le mécanisme de la montre des chocs, de la poussière et de l’humidité. Il comprend la carrure, le mouvement, le cadran et les aiguilles.

lexique horloger cadran

Cadran

Il s’agit de la surface sur laquelle les heures, minutes, secondes et autres indications sont affichées. Le cadran est surmonté d’un verre qui le protège.

Carrure

La carrure est l’une des parties appartenant au boîtier de la montre. Placée entre le fond de boîte et la lunette, c’est elle qui abrite le mouvement.

Chemin de fer

Le chemin de fer désigne l’échelle de minuterie placée tout autour du cadran.

Cornes

Placé en haut et en bas de la carrure, les cornes permettent de relier celle-ci au bracelet, par l’intermédiaire de petites barrettes ou tiges insérées dans les petits trous prévus à cet effet. La distance entre chaque corne est appelée « entre-corne », et permet de définir la largeur du bracelet.

Couronne

La couronne est une petite pièce, généralement de forme ronde, placée au niveau de la carrure, permettant de remonter le mouvement et de régler l’heure (parfois la date). Pour plus de sécurité lors de la manipulation, la couronne des montres de plongée est vissée.

Fond

Le fond est la partie qui se trouve à l’arrière de la montre, donc celle qui est en contact direct avec la peau. Il peut être plein (aucune vue sur le mouvement) ou transparent (vue sur le mouvement).

Guichet

Placé directement sur le cadran, le guichet se présente sous la forme d’une petite ouverture permettant d’afficher diverses indications comme la date, le mois, les phases de lune, les quantièmes, parfois les heures ou les minutes.

Index

Les index désignent les repères ou marquages sur le pourtour du cadran, servant à indiquer les heures et remplaçant les chiffres. Ils peuvent prendre diverses formes (bâtons, triangles, etc.).

Luminescent

Dans le domaine horloger, la luminescence est une émission de lumière rendue possible par l’application d’une matière spéciale au niveau des aiguilles, des chiffres, des index et/ou d’autres éléments présents sur le cadran. Cela permet ainsi de lire les indications de la montre dans l’obscurité.

Lunette

La lunette est l’un des éléments appartenant au boîtier de la montre. Elle se trouve au-dessus de la carrure et entoure le verre protégeant le cadran. Elle peut être tournante ou fixe.

Petite seconde

Comme son nom l’indique, la petite seconde indique le passage des secondes. À l’opposé de la grande seconde qui se trouve au centre du cadran, la petite seconde se place dans un petit compteur à part, souvent aux 6h.

Poussoir

Le poussoir est un bouton situé sur le côté de la carrure, souvent proche de la couronne, permettant de régler certaines fonctions du garde-temps, comme le chronographe par exemple.

Trotteuse

Ce terme est utilisé pour désigner l’aiguille des secondes.

lexique horloger dos

Le mouvement de la montre

Amagnétique

Ce terme est utilisé pour indiquer qu’une montre est capable de résister aux champs magnétiques rencontrés dans le quotidien, et donc ne se déréglant pas lorsqu’elle y est exposée. En horlogerie, les critères des garde-temps amagnétiques sont régis par la norme norme ISO 764.

Balancier

Le balancier est une pièce mobile, de forme circulaire, oscillant sur son axe de rotation. Il permet de régulariser le cœur de la montre. Couplé au spiral, le balancier effectue un mouvement de va-et-vient régulier et de temps égal (le fameux « tic-tac ») que l’on appelle « oscillation ».

Barillet

Cette pièce est composée d’une fine boîte de forme cylindrique fermée par un couvercle et entourée d’une roue dentée. Elle sert à emmagasiner de l’énergie puis à la transmettre au mouvement de la montre.

Calibre

Ce terme est utilisé pour désigner le type de mouvement d’un garde-temps.

Complication

Une complication désigne toute fonction de la montre, autre que l’indication des heures, des minutes et des secondes. Il peut s’agir de la date, du chronographe, de l’indication de différents fuseaux horaires, etc.

Échappement

Ce mécanisme placé entre le rouage et l’organe régulateur, sert à stopper le mouvement des roues, pour ainsi permettre la distribution périodique d’énergie au balancier à intervalles réguliers.

Fréquence

Elle correspond au nombre d’oscillations effectuées par le balancier en une seconde. On peut la trouver indiquée en hertz et/ou en nombre d’alternances par heure (A/H).

lexique horloger details

Mouvement

Le mouvement comprend l’ensemble des pièces permettant de faire fonctionner la montre.

Platine

La platine est une plaque permettant de soutenir l’ensemble des composants du mouvement. C’est aussi sur cette partie que se repose le cadran. Elle est percée et modulée à certains endroits, afin de pouvoir accueillir différents éléments comme les rubis, les ponts, etc.

Pont

Le pont est une plaque en métal fixée à la platine par le biais de vis placées à ses deux extrémités. Sur cette plaque, tournent les pivots des mobiles du mouvement.

Rubis

Le terme de « rubis » est utilisé en horlogerie pour désigner des pierres (souvent synthétiques) intégrées au niveau des axes des différents rouages de la montre, afin de réduire le plus possible les phénomènes de frottement et donc l’usure.

Saphir

Lorsqu’on parle d’un verre saphir en horlogerie, il ne s’agit pas de la pierre du même nom, mais plutôt d’un type de verre ayant la propriété d’être quasiment inrayable, permettant de protéger le cadran ou parfois le mouvement.

Spiral

Le spiral se présente sous la forme d’un ressort petit et fin, s’enroulant sur lui-même à la manière d’une spirale donc. Considéré comme le coeur de la montre, c’est lui qui va permettre au balancier de conserver un rythme d’oscillation régulier. Il est ainsi responsable du degré de précision du garde-temps.

Squelette

En horlogerie, le squelette est une technique esthétique appliquée au niveau du mouvement, d’où le terme de « mouvement squelette ». Elle consiste à mettre en valeur certaines parties du mécanisme en les rendant directement visibles grâce à deux glaces saphir.

Partager sur :

Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur pinterest

Suivez nous sur instagram :

© 2010-2022 - Ocarat.com - Tous droits réservés