En savoir plus sur les Perles

Les perles sont de petites billes créées principalement par les huitres. Quand un objet irritant passe à l'intérieur de la coquille, l'animal réagit en entourant l'objet d'une couche de carbonate de calcium CaCO3 sous la forme d'aragonite ou de calcite. Ce mélange est appelé nacre.

Les perles sont utilisées pour confectionner des bijoux depuis l'Antiquité. Les familles romaines qui en avaient les moyens achetaient à leurs filles une ou deux perles chaque année, afin qu'elles aient un collier complet à leur majorité, elles étaient appelées les larmes d'Aphrodite

Les perles sont divisées en huit formes de base : rondes, semi-rondes, bouton, larme, poire, ovale, baroque (irrégulière), et baguée. Les perles parfaitement rondes sont les plus rares et les plus chères, et montées sur des colliers, ou de simples rangs de perles. Les perles en forme de larmes sont plus utilisées en pendants (d'oreilles ou de cou). Les perles bouton sont légèrement aplaties autour de la perle, et peuvent être utilisées pour des colliers, ou pour des pendants ou des boucles d'oreilles. Les perles en larme et en poire sont utilisées dans les boucles d'oreilles, ou comme perle centrale du collier. Les perles baroques, totalement irrégulières, ont parfois une forme intéressante qui permet de les monter en collier. Les perles baguées sont caractérisées par les arêtes concentriques autour du corps de la perle.

Les perles sont également divisées en cinq catégories en fonction de leur symétrie allant de AAA à A.

Ce système évalue la qualité de la nacre en surface ou du lustre :

  • AAA : Ce sont les perles de qualité quasi-parfaite. La surface aura un lustre très élevé et 95% ou plus de la surface sera exempts de défaut.
  • AA+ : un lustre au moins de 85% de la surface exempt de défaut.
  • AA : un lustre au moins de 75% de la surface exempt de défaut.
  • A+ : un lustre au moins de 50% de la surface exempt de défaut.
  • A : un lustre au moins de25% de la surface exempt de défaut.

La qualité esthétique de la perle dépend de l'épaisseur de la nacre ou circonférence (plus importante lorsque la perle est naturelle) mais aussi de la régularité de la cristallisation (imperfection en surface)

Perles d'Akoya

Ce sont les perles de culture de tradition japonaise (mais il commence à s'en produire plus en Chine). Elles sont obtenues depuis plus d'un siècle par introduction d'un greffon dans des huîtres de mer, et font entre 2 et 9 mm de diamètre. Elles sont naturellement jaunes, vertes et crèmes, mais sont retraitées pour devenir champagne, blanches ou argentées.

Perles d'australie

Elles sont parmi les plus solides et les plus grosses (le record est détenu par une perle de près de 3 centimètres de diamètre). Elles aussi obtenues selon la technique japonaise, et ont une grande variété de teintes (plus foncées en Australie et dans le Pacifique).

Perles de Tahiti

Les huîtres de Polynésie forment des perles dites "perles noires de Tahiti", qui est une AOC, dont les tons nacrés varient du vert à des coloris plus sombres ou plus clairs, en passant par des teintes tirant vers le violet.

Perles de culture d'eau douce

La perle d'eau douce peut prendre une variété importante de forme et de couleur. Elles sont très intéressantes car leur rapport qualité prix est imbattable et sont bien sélectionnées par Ocarat et Perlegrina, notre spécialiste des perles d'eau douce, elles peuvent atteindre une qualité de finition très impressionnante.

Retour en haut de page

Pour vous offrir le meilleur service, Ocarat utilise des cookies. En continuant votre navigation sur le site, vous acceptez leur utilisation.

J'accepte